Arvida -
  • feuilleter
  • Nouvelle(s)
  • Littérature française
  • Date de parution : 22/08/2013
  • Format : 14 x 20,5 cm, 224 p., 18,00 EUR €
  • ISBN 978-2-7529-0967-1

À l’autre bout du monde il y a Arvida, ville modèle érigée au début du vingtième siècle par l’industriel américain Arthur Vining Davis.
Le narrateur de ce livre est né là, dans la capitale de l’aluminium, construite en cent trente-cinq jours. Petite utopie nordique peuplée de braves gens, de menteurs compulsifs et de pures crapules. Dans les quatre paroisses d’Arvida, le long du Saguenay et par-delà l’horizon bleuté des monts Valin, on se raconte des histoires de nuits en forêt et de matins difficiles. Des histoires de jeunes filles innocentes et de bêtes sauvages, de meurtre raté et de mutilation rituelle, de roadtrip vers nulle part et de maison hantée. Des histoires tantôt tristes, tantôt drôles, tantôt horribles, et souvent un peu tout ça à la fois, mémorables pour leur profonde authenticité, même si, il faut bien le dire, elles sont toutes à moitié fausses et à moitié inventées.
Digne fils de son conteur de père, Samuel Archibald se révèle dans ces pages un émule de Cormac McCarthy obsédé par Proust, un héritier d’Anne Hébert qui a trop lu Jim Thompson et Stephen King.

ils en parlent…
  • Dans son premier recueil de fiction, Archibald fait de sa ville natale, cité industrielle canadienne en déclin, un mythe. Arvida est une épopée urbaine fragmentaire où se côtoient malfrats, chasseurs et femmes abandonnées. Inspiré de l’enquête et du reportage mais aussi du polar, ce recueil de nouvelles donne une voix aux figures marginales de la ville, à ses parias et à ses écorchés.(...) Archibald réenchante le réel et révèle avec Arvida un grand talent de conteur.

    Cécile Guérin, Transfuge.

À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur
Plus de titres