Oya Baydar
  • Née à Istanbul en 1940, Oya Baydar a publié son premier roman à 17 ans, avant de consacrer sa jeunesse aux luttes politiques. Arrêtée en 1971 à la suite du coup d’État, elle a été emprisonnée pendant deux ans, puis s’est exilée à Francfort de 1980 à 1991. Ce n’est qu’en 1991, qu’elle regagne la Turquie. Elle est l’auteur de six romans très remarqués, dont Parole perdue (Phébus, 2010) et Et ne reste que des cendres (Phébus, 2015). Dialogue sous les remparts est son tout dernier texte.

Oya Baydar
liens
Les titres de l'auteur