L’Ile de miséricorde -
  • Roman
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 07/06/1994
  • 272 p., 20,90 EUR €
  • ISBN 978-2-85940-335-5
L’Ile de miséricorde
Kenneth Roberts
Traduit par Jacques Dilly
Langue d'origine : Anglais (États-Unis)

Le hasard est un mauvais plaisant, qui réunit en cet hiver 1710, sur le pont d’une galéasse faisant route entre l’Irlande et la Nouvelle-Angleterre, un souffleur de théâtre, un troublant gamin qui s’est fait connaître sur les planches dans des rôles de travesti, un fils de juge en rupture avec Oxford, un mercanti épileptique, trois flibustiers mal repentis et quelques marins plus ou moins à l’aise dans leur peau tannée par les sept mers. Le tout sous la houlette d’un capitaine qui a bien du mal à mener droitement ce petit monde.

Ces quinze individus qui ont tout pour ne pas s’entendre vont se trouver jetés par la tempête sur un caillou perdu au large des côtés américaines, où il leur faudra survivre sans nourriture, sans feu, la peau gelée par le blizzard de décembre. Dans cet univers de pure détresse, les âmes révèlent leur fond : ignominie, couardise, mais aussi abnégation, ingéniosité, dépassement de soi. Tandis qu’autour la folie guette et que l’océan rugit sa terrible chanson de mort.

Introuvable depuis longtemps, ce classique de la mer à sa place dans la bibliothèque idéale de tout amateur d’aventure, aux côtés de Robinson Crusoé et de L’Ile au Trésor. Il nous invite surtout à relire l’œuvre de Kenneth Roberts, que les lecteurs de langue française sont en train de redécouvrir, et que Mac Orlan considérait comme l’un des maîtres romanciers de l’époque.

À propos de l'auteur
Du même auteur
Plus de titres