La France fantastique de 1900 -
  • Document
  • Littérature française
  • Date de parution : 01/08/1991
  • 448 p., 24,60 EUR €
  • ISBN 978-2-85940-016-3
La France fantastique de 1900
Michel Desbrueres

La France 1900 qui nous est ici présentée a bien peu à voir avec les aimables fanfreluches boulevardières qui viennent ordinairement à l’esprit dès qu’on songe à la Belle Epoque. On oublie en effet que cette période a été l’un des moments-clés de l’histoire de la pensée, de la littérature, de la musique, de l’art. On oublie surtout qu’elle ne fut pas la ’belle’ époque pour tout le monde, le carnaval mondain qui occupait alors l’avant-scène évoluant sur une toile de fond plutôt sinistre.

A bien écouter les écrivains et les artistes du temps, on s’aperçoit que cette époque était celle d’une secrète révolution de tout, elle était à l’évidence un de ces seuils où le temps s’étrangle, où les hommes et les idées se bousculent, les flonflons du bal n’étant là que pour faire taire l’appréhension des lendemains qui déchantent.

On comprend que dans de telles conditions, le fantastique, qui est toujours qu’on le veuille ou non l’extériorisation d’une angoisse, ait trouvé de quoi s’alimenter. Notre pays n’aura jamais autant inventé, autant innové surtout, dans le domaine de l’étrange, du mystère, de l’épouvante.

On les retrouve tous : les Symbolistes (Maeterlinck), les ’décadents’ (Jean Lorrain), mais aussi des solitaire (Schwob), des ’pré-surréalistes’ (Apollinaire), des ’mystiques’ (Péladan), des romanciers populaires (Leroux) et toute une cohorte d’oubliés qui n’ont pas fini de nous surprendre !

À propos de l'auteur
Du même auteur
Plus de titres