Les Roses blanches -
  • feuilleter
  • Roman
  • Littérature française
  • Date de parution : 25/08/2016
  • Format : 14 x 20,5 cm, 320 p., 22,00 EUR €
  • ISBN 978-2-7529-1067-7
Les Roses blanches
Gil Jouanard

Pour raconter une vie bien remplie mais ratée, il en faut de l’humour. Surtout quand il s’agit d’un être proche.

 

Gil Jouanard relate l’épopée picaresque et pathétique de Juliette, née dans le Gévaudan du début du xxe siècle, l’un des endroits les plus reculés de la galaxie européenne. Ou comment une quasi-esclave, bergère à huit ans, s’invita une décennie plus tard à la fête du Front Populaire. Puis, au fil des mariages, à l’idyllique Far East Américain et à l’Allemagne profonde de l’après-guerre. Car la rage de vivre de Juliette lui ouvrit toutes les portes, sauf la seule qui sauve, celle qui mène à soi-même.

 

Dans les circonvolutions de sa plume, le poète Gil Jouanard cache un sourire qui ressemble à de l’amour et à de la sagesse. Il donne une portée universelle à son deuxième « roman vrai » : une fresque hilarante à force de bagout, au vibrato pourtant déchirant, en hommage à tous les sans-culture.

ils en parlent…
  • « On ne peut s’empêcher de s’attacher à Juliette, un personnage qui fait à la fois rire et pleurer. »

    Delphine Bouillo, Librairie M’Lire (Laval). Page des Libraires.

     

    « Gil Jouanard revient sur la vie aventureuse de Juliette, qui lui a donné le jour et transmis le don de rêver. »

    Monique Pétillon. Le Monde des Livres.

     

    « Un roman sans concession, mais un roman d’amour filial tout de même, pudique et sensible. »

    Jeanne Ferney. La Croix.

     

    « Potache au début, poignante à la fin, malicieuse de bout en bout, la plume de Gil Jouanard montre que l’empathie n’exclut pas la lucidité son portrait de Juliette est un portrait aimant, mais son récit reste celui d’une vie ratée. (...) La façon dont l’inculture et la culture se transmettent a été étudiée par bien des sociologues, mais jamais on n’avait lu, ainsi mise en lumière, la fière et suicidaire défiance prolétarienne qui incite Juliette à refuser comme suspecte ou bourgeoise la moindre parcelle de savoir ou d’art qui aurait pu alimenter sa pétaradante cervelle ! »

    Alexis Brocas. Le Magazine Littéraire.

Vidéo : 40 ans des éditions Phébus - Rentrée littéraire 2016
Vidéo Librairie Mollat : Gil Jouanard présente "Les Roses blanches"