Six mois dans la vie de Ciril -
  • Roman
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 25/08/2016
  • 16,99 EUR €
  • ISBN 978-2-7529-1093-6
Six mois dans la vie de Ciril
Drago Jancar
Traduit par Andrée Lück-Gaye
Langue d'origine : Slovène

Un matin, Ciril joue la Marche Turque de Mozart dans le métro de Vienne et croise l’étonnant Štefan Dobernik – Slovène comme lui. En quelques secondes, la vie du jeune violoniste bascule. Le lendemain, il rentre à Ljubljana dans la voiture de Štefan et devient son plus proche conseiller au sein de l’énigmatique D & P Investments. Là, il retrouve ses rêves et ses amours d’étudiants, passés au moulin du temps. Son épopée dérisoire ne dure que six mois, mais ceux-ci veulent tout dire...

 

Après Cette nuit, je l’ai vue (Prix du meilleur livre étranger 2014), le nouveau roman de Drago Jančar, mené tambour battant, est celui des petites magouilles et des grandes désillusions.

 

Les livres numériques des Éditions Phébus sont disponibles aux formats epub et mobi et sont pourvus d’un dispositif de protection par filigrane. Ils sont lisibles sur l’ensemble des ordinateurs et appareils mobiles (liseuse, tablette et smartphone).

ils en parlent…
  • « Dans ce roman aussi ample que douloureux, récit de formation et de déformation, Drago Jancar mène son affaire avec une sensualité troublante, un peu torve. Les égarements de son Ciril sont universels. Ce sont ceux de la jeunesse lorsqu’elle vient à s’éteindre. »

    Olivier Mony. Livres Hebdo.

     

    « Comme dans son inoubliable Cette nuit, je l’ai vue, le romancier Slovène nous décrit la Mitteleuropa éternelle, espace mythique où langues et religions se croisent, continent perdu que chaque personnage porte en lui. »

    Les Inrockuptibles.

     

    « Une savoureuse fable, acerbe et plus politique qu’elle n’en a l’air, aux personnages secondaires croustillants. »

    Baptiste Liger. Lire.

     

    « Un récit sur le mode léger et attachant pour un message beaucoup plus sérieux. Un constat ironique et grinçant des effets du libéralisme sauvage sur une société en proie à la mondialisation qui, privée de repères, ne sait plus à quelles valeurs se vouer. »

    Alexis Liebaert. Le Magazine Littéraire.

     

    « À travers son personnage de violoniste naïf, le Slovène Drago Jančar brosse un portrait piquant de son pays. Tout en ironie. »

    Marianne Payot. L’Express.

     

    « Le Slovène Drago Jančar, (Prix du meilleur livre étranger 2014) avec Six mois dans la vie de Ciril, rappelle que le roman est le plus impitoyable miroir des âmes. »

    Damien Aubel. Transfuge.

     

    « Portrait d’un anti-héros, Six mois dans la vie de Ciril est un texte envoûtant et sincère sur une génération désenchantée en perte de repères et de conscience. »

    Linda Pommereul, Librairie Doucet (Le Mans). Page des Libraires.

Vidéo : 40 ans des éditions Phébus - Rentrée littéraire 2016
Vidéo Librairie Mollat : Drago Jančar présente son roman "Six mois dans la vie de Ciril"
À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur